bgimage right 1
bgimage right 2
bgimage right 3
Éditorial par Jérôme, Laurent et Vincent Benveniste
                                                                                              Italiano/Deutsch

Jacques Benveniste a terminé sa route le 3 octobre 2004. Jusqu’à sa disparition, il a fait progresser ses recherches, entouré d’une équipe restreinte mais pluridisciplinaire et dynamique. Nous souhaitons ici d'abord rendre hommage à tous ceux qui l'ont côtoyé loyalement et à tous ceux qui ont eu le courage de s'approcher de ses observations «incroyables». Quotidiennement, Jacques déployait des trésors d’enthousiasme et d’énergie afin de convaincre de nouveaux partenaires – qu’il a trouvés principalement à l’étranger – et de recueillir les crédits nécessaires à la poursuite de ses travaux. Tout ce temps et toute cette énergie auraient pu - auraient dû - être consacrés aux recherches elles-mêmes et non à leur financement. Il est vrai que lors de son départ en retraite en 2002, la direction générale de l’INSERM lui avait accordé le statut de directeur de recherche émérite, confirmant ainsi sa contribution à la recherche française. Cela lui a permis de continuer à faire fonctionner son laboratoire, mais il n’avait pas à disposition les moyens adaptés au développement de recherches aussi ambitieuses que les siennes.

Depuis sa disparition, beaucoup de ceux qui nous ont adressé leur témoignage ont invoqué le décalage entre son œuvre et la faible reconnaissance dont il a bénéficié en France de son vivant. Pour avoir été aux premières loges de l’aventure de sa vie et l’avoir aidé dans la mesure de nos moyens, nous partageons ce sentiment.
Mais pour l’évaluation de l'importance de ses découvertes et leurs conséquences pour l'humanité, nous nous en remettons à l'histoire qui jugera souverainement.
Jacques Benveniste n'avait de cesse de maintenir le dialogue avec ses collègues, de rechercher l'échange d'analyses scientifiques, de remettre inlassablement l'ouvrage sur le métier, en s'efforçant de débusquer les faits, de tenter de les expliquer, de confirmer des hypothèses de recherche par des observations. Nous estimons, comme lui, que l’état des connaissances doit être une référence pour la recherche et non un couperet qui élimine tout fait nouveau dès lors qu'on ne l'explique pas par une théorie. L'oeuvre de notre père nous apparaît exemplaire à double titre : tout d'abord, par ses découvertes majeures et les nombreux articles, plus de trois cents, publiés dans des revues 
scientifiques à comité de lecture et par le modèle de ténacité,  
de rigueur dans le débat scientifique, de respect totale des observations, sans a priori théorique ou dogmatique, qu’il a toujours incarné.

Nous avons décidé de contribuer à perpétuer sa mémoire et d’encourager la recherche, grâce à la création de « l’Association Jacques Benveniste pour la Recherche ». Celle-ci aura pour objet exclusif de susciter des vocations et de favoriser le développement de nouveaux champs d’observation dans le domaine des sciences du vivant, de la physique et de la chimie comme outils descriptifs des phénomènes qui affectent le vivant. L'association soutiendra particulièrement les domaines de recherche ouverts par J. Benveniste : les interfaces disciplinaires entre la biologie, la physique et chimie ; les signaux intra- et intercellulaires. Elle apportera également son assistance aux innovations de la recherche qui lui paraîtront mériter une attention particulière et ne font pas l’objet de soutiens institutionnels importants. Par ailleurs, elle soutiendra, dans la mesure de ses possibilités, les recherches de qualité menées dans les domaines de la Biologie Numérique, les études sur le PAF-Acether – le médiateur de l'allergie découvert par Jacques Benveniste en 1970 – et plus généralement sur l'allergie et sur l'asthme.

Concrètement, « l’Association Jacques Benveniste pour la Recherche » soutiendra des chercheurs grâce à l’octroi de bourses et de subventions. Elle assurera enfin la conservation de la mémoire de Jacques et s'appuiera sur son œuvre et sur sa démarche scientifique pour réunir des ressources et des moyens.
Un comité scientifique garantira l'éthique et la déontologie de l'association, instruira les dossiers de bourses et de subventions et en assurera le suivi. Il assurera également une veille scientifique et éditoriale quant aux publications relatives aux recherches de Jacques Benveniste et à la Biologie Numérique.
Cette association devra mobiliser toutes les ressources possibles : le bénévolat, les subventions publiques, les cotisations privées, les dons et les legs. La cause qu’elle entend servir, la recherche scientifique et médicale, est d’intérêt général. Son but est strictement non-lucratif. Elle est en ordre de marche pour recueillir votre soutien.

Objectif de L'Association

« L'Association Jacques Benveniste pour la Recherche» aura pour objet principal de susciter des vocations et de favoriser le développement de nouveaux champs de recherche dans le domaine des sciences du vivant. L'association soutiendra particulièrement les domaines de recherche ouverts par Jacques Benveniste : interfaces disciplinaires entre biologie, physique et chimie, signalisations intra- et intercellulaires, innovations de la recherche dans les sciences du vivant qui ne font pas l’objet de soutiens institutionnels importants et qui lui paraîtront mériter une attention particulière. Par ailleurs, elle soutiendra, dans la mesure de ses possibilités, les recherches jugées de grande qualité scientifique menées dans les domaines de la Biologie Numérique, les recherches sur le PAF-Acether, plus généralement sur l'allergie et sur l'asthme.

Elle s'appuiera et promouvra l’oeuvre et la démarche scientifique de Jacques. Elle assurera comme outil de sensibilisation pour la recherche de don, la conservation de sa mémoire et la promotion de son oeuvre.

Ses principaux outils d'actions sont:
- octroi de bourses post-doctorales
- octroi de subventions de recherche à des personnes
- communication sur la démarche scientifique et l’oeuvre de Jacques Benveniste, avec pour objectif de mobiliser des ressources, aussi bien de bénévolat, de subvention de la puissance publique et de cotisations, dons et legs.

L'objet de cette association est focalisé sur l'intérêt général, dans le domaine de la recherche scientifique, biologique et médicale. L'association est à but strictement non-lucratif.

Organisation
L'association est structurée autour d'un Conseil d'Administration, entouré d'un Comité Scientifique, de membres adhérents, de donateurs bienfaiteurs et d'un Comité de Parrainage.

Bureau
Les membres fondateurs, les trois fils de Jacques, occupent les postes de Président (Jérôme), Secrétaire Général (Laurent) et Trésorier (Vincent).

Conseil d'Administration
Outre des membres du bureau, le Conseil d'Administration est composé de Marcel Gelblat, qui supervisera la gestion des finances de l'Association, Marie-Angèle Hermitte et Pascaline de France.

Comité Scientifique
Le Comité Scientifique est constitué d'éminents scientifiques, avec un souci de pluridisciplinarité. Il regroupe des chercheurs en biologie, en physique théorique, médecins, épistémologues, venant de plusieurs pays (France, Italie, Russie, Etats-Unis). Le CS est présidé par le Professeur Alfred Spira, secondé par un secrétaire, Jérôme Benveniste. Les membres sont: Pr. Wei Hsueh, Dr Françoise Russo-Marie, Bernard Sudan, Dr Bernard Herzog, Dr Pierre Cornillot, Prof Mikhail Zhadin, Dr Vincenzo Valenzi, Dr Paolo Manzelli, Pr. Allan Widom. La constitution du CS n'est pas finalisée.
Le Comité Scientifique est constitué d'éminents scientifiques FR...

Comité de Parrainage
Le Comité de Parrainage accueille les personnalités publiques, scientifiques de renom, qui nous font l'honneur d'accompagner notre démarche.

Assemblée
L'assemblée regroupe l'ensemble des adhérents qui ont rejoint notre effort en s'acquittant de leur cotisation annuelle.

                 btn_join