bgimage right 1
bgimage right 2
bgimage right 3

Réglez votre adhésion anuelle avec PayPal -- Faites un don avec PayPal

Donate! Donare! Spenden! ¡Donar! Doni!

Paypal-logo
Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence.
- Arthur Schopenhauer




  31 octobre 2019



Jacques Benveniste, la Science et la "fumeuse mémoire" du Point

Récemment, des journalistes de l'hebdomadaire Le Point du groupe Artémis, propriété de François-Henri Pinault ont proposé une interview à Michèle Rivasi, députée européenne de EELV (Europe Ecologie-Les Verts) afin de mettre en avant leurs positions conservatrices sur plusieurs sujets d'actualité.


https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/301019/jacques-benveniste-la-science-et-la-fumeuse-memoire-du-point




27 octobre 2019



COHERENCE 2020


12/03/2020 9:00-20:00


ROMA, ITALIA





LA CRISE DU PARADIGME DE DOSE ET LES INTERACTIONS NON LINÉAIRES

DÉVELOPPEMENTS THÉORIQUES ET APPLICATIFS DE L’EXPÉRIENCE DE BENVENISTE



LA CRISI DEL PARADIGMA DELLA DOSE E LE INTERAZIONI NON LINEARI

GLI SVILUPPI TEORICI E APPLICATIVI DELL’ESPERIMENTO DI BENVENISTE



THE CRISIS OF THE DOSE PARADIGM AND THE NON-LINEAR INTERACTIONS

THEORETICAL AND APPLICATIVE DEVELOPMENTS OF THE EXPERIMENT OF BENVENISTE



"save the date!"


(Compleanno/Anniversaire/Birthday of Jacques Benveniste)





6 octobre 2019

Les lauréats du Prix Jacques-Benveniste 2019 à la Conférence Cosmos et Biosphère en Crimée.

Une reconnaissance qui dure depuis 12 ans


Comos and Biosphere group photo


Depuis 12 ans en Crimée, les prix Jacques-Benveniste sont décernés lors de la Conférence internationale Cosmos et Biosphere, et contribuent souvent à la carrière académique des lauréats, qui, par exemple dans l'ex-Union soviétique, accèdent à la direction d’universités comme Elena Chuyan, vice-recteur de l'Université de Crimée et Victor Martyniuk, vice-recteur de l'Université nationale de Kiev.

La tension et l’engagement dans les travaux de la conférence s’apprécient par les travaux présentés, qui sont tous du plus haut niveau scientifique.

Comme le co-Président du Comité Scientifique et délégué pour l’Association Jacques Benveniste pour la Recherche, Vincenzo Valenzi, l’a mentionné dans son discours d'attribution du Prix 2019, les orateurs formaient un panorama scientifique aussi bien très jeune qu’âgé de plus de quatre-vingt-dix ans, à l'instar de Boris Vladymirsky de l'Observatoire d'Astrophysique de Crimée.

Les moyens scientifiques dans ces domaines ne manquent pas dans cette région du monde comme il a été possible de l’apprécier lors de la visite aux laboratoires du Centre de Magnéto-Biologie précédemment dirigé par Natalia Temuriansky qui nous a quitté il y a deux ans, laissant un héritage considérable à découvrir, ainsi que de l’Observatoire d’Astrophysique de Crimée, le plus important d'Europe pour préservé l'Histoire et les livres anciens, partagés et librement accessibles en format numérique à tous les étudiants, car sans passé, il n'y a pas d'avenir.

Dans ce contexte, les travaux des scientifiques qui, de la Crimée à Novossibirsk en passant par Saint-Pétersbourg, ont vu émerger les lauréats du Prix Jacques-Benveniste (voir le protocole du Comité de Sélection), entre d’anciennes gloires de la science comme Alexandre Trofimov parmi les plus volitifs savants de la relation entre le cosmos et les systèmes biologiques, étudiant la partie la plus complexe de ceux-ci, à savoir le système cerveau-conscience-esprit, tandis que V.P. Tarashchuk parle des ses nouvelles données su  la dynamique de la cristallisation dans le baromètre de Fitzroy (Stormglass) et de le météo cosmique et continue depuis plus de 20 ans d’observer le comportement de 9 verres-de-tempêtes face aux événements atmosphériques locaux et cosmiques qui déterminent la précipitation dans la solution et peut-être aussi dans nos tissus avec du calcium, de l’acide urique et également des systèmes plus sensibles tels que ceux produisant thrombose et crises cardiaques prévisibles et peut-être évitées un jour prochain.

Des  études approfondies sur la sensibilité de la douleur chez des rats combinés à l'action combinée d'un rayonnement électromagnétique millimétrique de faible intensité et d'un blindage électromagnétique ont été conduites par l'autre gagnant du prix Jacques-Benveniste, E.R. Dzheldubayeva (Université fédérale de Crimée V. I. Vernadsky, Simferopol, Crimée, Russie).

La dernière récompense a été attribuée à O.M. Stupishin (Université d’État de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg, Russie) qui a axé ses recherches  sur la découverte d’événements cardio-environnementaux, qui met en lumière les études italiennes de Messini Ciammaichella et de l’école Florentine, et en assure la continuité, sur la corrélation entre variations climatiques et crises cardiaques. À suivre et rendez-vous dans deux ans.



ENGLISH

The winners of the Jacques-Benveniste Award 2019 at the Cosmos and Biosphere Conference in Crimea.

A recognition that lasts for 12 years

For 12 years in Crimea, the Jacques-Benveniste Award have been awarded at the Cosmos and Biosphere International Conference, and often contribute to the academic career of the laureates, who, for example in the former Soviet Union, gain leadership positions. Universities like Elena Chuyan, Vice Rector of Crimean University and Victor Martyniuk, Vice Rector of the National University of Kiev.

The tension and commitment in the work of the conference are appreciated by the results presented, which are all of the highest scientific level.

As the co-chairman of the Scientific Committee and delegate for the Jacques Benveniste Association for Research, Vincenzo Valenzi, mentioned in his awarding speech of the 2019 Prize, the speakers formed a scientific panorama both very young and old more than ninety years old, like Boris Vladymirsky of the Crimean Astrophysical Observatory.

The scientific means in these fields are not lacking in this region of the world as it was possible to appreciate during the visit to the laboratories of the Center of Magneto-Biology previously led by Natalia Temuriansky who left us two years ago, leaving a considerable legacy to discover, as well as the Observatory of Crimean Astrophysics, the largest in Europe to preserve history and old books, shared and freely accessible in digital format to all students, because without past there is no future.

In this context, the work of scientists from the Crimea to Novosibirsk via Saint Petersburg, have seen the winners of the Jacques Benveniste Award (see the protocol of the Selection Committee), between ancient glories of science as Alexander Trofimov among the most voluminous scholars of the relationship between the cosmos and biological systems, studying the most complex part of these, namely the brain-consciousness-mind system, while V.P. Tarashchuk talked about his new data on the dynamics of crystallization in the Fitzroy barometer (Stormglass) and the cosmic weather and has continued for more than 20 years to observe the behaviour of 9 storm-glasses in the face of local and cosmic atmospheric events that determine precipitation in the solution and perhaps also in our tissues with calcium, uric acid and also more sensitive systems such as those producing thrombosis and predictable heart attacks and may be avoided someday.

Extensive studies on pain sensitivity in rats combined with the combined action of low-intensity millimetric electromagnetic radiation and electromagnetic shielding were conducted by the other winner of the Jacques-Benveniste Prize, E.R. Dzheldubayeva (Federal University of Crimea V.I. Vernadsky, Simferopol, Crimea, Russia).

The final award was given to O.M. Stupishin (St. Petersburg State University, St. Petersburg, Russia) who focused his research on the discovery of cardio-environmental events, which highlights the Italian studies of Messini Ciammaichella and the Florentine school, and ensures continuity, on the correlation between climatic variations and heart attacks. To follow-up and rendez-vous in two years.


ITALIANO


I vincitori del premio Jacques-Benveniste 2019 alla conferenza Cosmos and Biosphere in Crimea.

Un riconoscimento che dura per 12 anni

 

Per 12 anni in Crimea, i premi Jacques-Benveniste sono stati assegnati alla conferenza internazionale Cosmos e Biosphere e spesso contribuiscono alla carriera accademica dei vincitori, che, ad esempio nell'ex Unione Sovietica, ottengono posizioni di leadership. Università come Elena Chuyan, Vice Rettore dell'Università di Crimea e Victor Martyniuk, Vice Rettore dell'Università Nazionale di Kiev.

La tensione e l'impegno nel lavoro della conferenza sono apprezzati dai lavori presentati, che sono tutti di altissimo livello scientifico.

In qualità di copresidente del comitato scientifico e delegato dell'Associazione Jacques Benveniste per la Ricerca, Vincenzo Valenzi, l’ha menzionato nel suo discorso di premiazione del premio del 2019, i relatori hanno formato un panorama scientifico molto giovane e vecchio più di novant'anni, come Boris Vladymirsky dell'Osservatorio Astrofisico di Crimea.

I mezzi scientifici in questi campi non mancano in questa regione del mondo come è stato possibile apprezzare durante la visita ai laboratori del Centro di Magneto-Biologia precedentemente guidati da Natalia Temuriansky che ci ha lasciato due anni fa, lasciando una notevole eredità da scoprire, oltre all'Osservatorio di Astrofisica di Crimea, il più grande d'Europa per preservare la storia e i libri antichi, condivisi e liberamente accessibili in formato digitale a tutti gli studenti, perché senza passato non c'è futuro.

In questo contesto, il lavoro degli scienziati dalla Crimea a Novosibirsk via San Pietroburgo, ha visto i vincitori del Premio Jacques Benveniste (vedi il protocollo del Comitato di Selezione), tra antiche glorie della scienza come Alexander Trofimov tra gli studiosi più volitivi della relazione tra il cosmo e i sistemi biologici, studiando la parte più complessa di questi, vale a dire il sistema cervello-coscienza-mente, mentre il vicepresidente Tarashchuk parla del suo nuovi dati sulla dinamica della cristallizzazione nel barometro di Fitzroy (Stormglass) e il clima cosmico e ha monitorato il comportamento di 9 occhiali da tempesta per oltre 20 anni di fronte a eventi atmosferici locali e cosmici che determinano precipitazione nella soluzione e forse anche nei nostri tessuti con calcio, acido urico e anche sistemi più sensibili come quelli prodotti trombosi e attacchi cardiaci prevedibili e un giorno potrebbero essere evitati.

Studi approfonditi sulla sensibilità al dolore nei ratti combinati con l'azione combinata di radiazioni elettromagnetiche millimetriche a bassa intensità e schermatura elettromagnetica sono stati condotti dall'altro vincitore del Premio Jacques-Benveniste, E.R. Dzheldubayeva (Università Federale di Crimea V.I. Vernadsky, Simferopol, Crimea, Russia).

Il premio finale è stato assegnato a O.M. Stupishin (Università di Stato di San Pietroburgo, San Pietroburgo, Russia) che ha concentrato la sua ricerca sulla scoperta di eventi cardio-ambientali, che mette in evidenza gli studi italiani di Messini Ciammaichella e la scuola fiorentina, e garantisce continuità, sulla correlazione tra variazioni climatiche e infarti. Seguire e rendez-vous tra due anni.





  30 mai 2019

COSMOS & BIOSPHERE

КОСМОС И БИОСФЕРА

КОСМОС И БИОСФЕРА

Dear Colleagues!
We invite you to take part in the XIII International Crimean Conference "Cosmos and
Biosphere", which will be held on September 23-27, 2019 in Crimea

The conference is dedicated to the 50th anniversary of the Crimean School of
Magnetobiology.

Organizers: Federal State Budgetary Educational Institution of Higher Education “Crimean
Federal University named after VI. Vernadsky "; Scientific Council for the Study and
Protection of Cultural and Natural Heritage, Section "Cultural and Natural Heritage of
Crimea" of the Russian Academy of Sciences.

Chairs of the Program Committee: Elena Nikolayevna Chuyan; Vladimirsky Boris
Mikhailovich; Vincenzo I. Valenzi.

Organizing Committee: E. Biryukova; Ravaeva M.Yu .; Tumanyants K.N .; Yarmolyuk
NS; Grigoriev, PE; Brazhnikov N.A.

The conference will include plenary, sectional and poster presentations, as well as evening lectures.


Conference topics:

• space weather and biological processes;
• space weather and medicine;
• space weather, brain and psyche;
• biological effect of micro doses of various physical factors;
• environmental problems of the biosphere and near-Earth space;
• space weather and physic – chemical systems, the role of water in the effects of space weather;
• cosmic influences on the technosphere;
• space weather and social phenomena.

Participants will receive a certificate of participation in the conference.

The main dates of the conference:
• reception of abstracts to the email address: cosmos.biosphere2017@mail.ru
 and their payment by 30.06.2019
• accepting applications for oral and poster presentations by June 30, 2019;
• admission of registration fees until August 30, 2019;
• distribution of invitations to the conference - August 2019;
• holding the conference from 09/23/2019 to 09/27/2019


cosmos.biosphere2017@mail.ru


http://biospace.cfuv.ru




21 mai 2019

"Pr Marc Henry - Approche Quantique de l’Eau. Forum à la rencontre de l'eau."

ENCORE PLUS FORT !!   
Super instructif !
Allez voir !
2 heures de bonheur !!

Vidéo de la troisième journée du forum "A la rencontre de l'eau" du dimanche 4 novembre 2018 au Puy en Velay, consacrée à la "mémoire de l'eau". "Approche quantique de l’Eau" Pr Marc Henry est enseignant-chercheur et professeur à l'université de Strasbourg où il enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique. Ses recherches scientifiques sur l’eau, la chimie moléculaire de l’oxyde de titane et l’application de la théorie quantique à la réactivité chimique des molécules a donné lieu à plus de cent articles publiés dans des revues scientifiques. Il est également auteur de l’ouvrage "L’eau et la physique quantique" (Dangles,2016).

https://www.youtube.com/watch?v=iGXRWoldrwc


https://natureauquant.blogspot.com


20 mai 2019

"Entretien avec le Pr Marc Henry sur l'eau, informations et mémoire"

Super instructif !
Allez voir !

https://www.youtube.com/watch?v=nJf0blEKMmw

https://natureauquant.blogspot.com


30 mars 2019



"Effet placebo sans argumentation scientifique de l’Académie nationale de médecine"


À un moment où l’Académie nationale de médecine tente encore une ultime manœuvre, on peut s’attarder sur une sentence sans fondements scientifiques car l’effet placebo n’a pas encore été élucidé...
[...]
Une multitude de publications traite la question du placebo et les conclusions actuelles sont bien loin de celles de l’Académie nationale de médecine qui semble bien loin aussi de sa devise actuelle : « Une institution dans son temps »…


lire l'article dans

Le Blog de Bernard Sudan
membre du Comité Scientifique de l'Association Jacques Benveniste pour la Recherche,
publiée dans le Club de Médiapart:


https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/300319/effet-placebo-sans-argumentation-scientifique-de-l-academie-nationale-de-medecine



23 février 2019

A message from a physicist:


"Your illustrious father did a great service to science and humanity in general in channeling us to a study of the deep mysteries of water - a quintessential element for all life."

Technische Universität Darmstadt

5 février 2019

30 ans !  //  30 years!


30Years-h2o_poster_2018-v2

Conference to celebrate the 30-year Anniversary of the “30 June 1988” Publication in Nature

https://vimeo.com/279998628


Merci à

Mathieu Coste
(Université Populaire Ouverte et Permanente - Révolution du Sourire - ChezNous)

et
Maxence Layet
(Orbs)

Merci à tous les conférenciers et tous les video-spectateurs

Pogramme-30years


3 février 2019

Ça bouge!

Nouvelle panique de la revue scientifique Nature

Trente années après la célèbre publication du chercheur Jacques Benveniste dans la revue Nature le 30 juin 1988, un groupe de chercheurs en pharmacologie et biotechnologie vient de publier dans cette même revue Nature Scientific Reports une étude confirmant l'efficacité de hautes dilutions.

par Bernard Sudan,
membre du Comité Scientifique de l'Association Jacques Benveniste pour la Recherche,
publiée dans le Club de Médiapart:

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/030219/nouvelle-panique-de-la-revue-scientifique-nature

Article publé dans Nature

Ultra-diluted Toxicodendron pubescens attenuates pro-inflammatory cytokines and ROS- mediated neuropathic pain in rats

Shital Magar, Deepika Nayak, Umesh B. Mahajan, Kalpesh R. Patil, Sachin D. Shinde, Sameer N. Goyal, Shivang Swaminarayan, Chandragouda R. Patil, Shreesh Ojha & Chanakya Nath Kundu

https://www.nature.com/articles/s41598-018-31971-9

Commentaire en Italien de Vincenzo Valenzi,
membre du Comité Scientifique de l'Association Jacques Benveniste pour la Recherche,
publiée dans Villagio Globale:

Un articolo di «Libération» che sa di scientismo

https://www.vglobale.it/2019/01/31/un-articolo-di-liberation-che-sa-di-scientismo/

Et aussi:

Preparata, dimenticato dopo una vita per la salute pubblica

https://www.vglobale.it/2018/12/15/preparata-dimenticato-dopo-una-vita-per-la-salute-pubblica/


Une autre publication:

Some Observations on the Role of Water States for Biological and Therapeutical Effects
Massimo Scalia, Pasquale Avino, Massimo Sperini, Valentina Viccaro, Albina Pisani, Vincenzo I. Valenzi

DOI: https://doi.org/10.20535/ibb.2018.2.3.140255



27 janvier 2019


Il faut vraiment que les mémoirEAUsceptiques arrètent de dire qu'il n'y a rien de publié sur la « Mémoire de l'Eau »  (où comme Jacques Benveniste préfèrait le formuler ainsi: « tout se passe comme si... (nous disons tout se passe comme si... car nous ne savons pas ce qui se passe en réalité) l'eau se souvenait avoir vu une molécule et exprime la fonction de cette molécule alors même que la molécule a disparu physiquement », cf. Archives de l'INA mentionnées ci-dessous) et les clusters de cohérence de l'eau, auto-multipicateurs et propagateurs d'information...


Publication en Open Access qui apporte de l'eau au moulin de la « Mémoire de l'Eau » :


Meessen, A. (2018) Water Memory Due to Chains of Nano-Pearls. Journal of Modern Physics, 9, 2657-2724. doi: 10.4236/jmp.2018.914165.


ABSTRACT:  Biologically active molecules create substitutes in liquid water by forming single-domain ferroelectric crystallites. These nanoparticles are spherical and constitute growing chains. The dipoles are aligned, but can be set in oscillation at the frequency of vibration of the charged part of active molecules. They are then automatically trimmed and become information carriers. Moreover, they produce an oscillating electric field, causing autocatalytic multiplication of identical chains in the course of successive dilutions. Active molecules are thus only required to initiate this process. Normally, they excite their specific receptors by resonance, but trimmed chains have the same effect. This theory is confirmed by many measurements.

L'article complet:

https://file.scirp.org/Html/16-7503655_89620.htm
https://file.scirp.org/pdf/JMP_2018122814430215.pdf


Bonne lecture du Journal of MODERN Physics!

PS: il serait opportun que les contributeurs au document "Statement" de l’EASAC (European Academies Science Advisory Council)  "New EASAC Statement on Homeopathy", 20 September 2017, qui déclarent "the homeopathic proposition that efficacy can be explained by a long-term memory of water has been proved scientifically unfounded and implausible", prennent connaissance de cet article et ses 108 références.


 

26 janvier 2019

Le 23 janvier 2019 l'INA (Institut National de l'Audiovisuel) publie un article éditorial basé sur leurs archives: 
   

La mémoire de l'eau : Jacques Benveniste, le Galilée du 21e siècle ?

dont le titre est retoqué le 25 janvier après une checknews du journal Libération (s'indigant que l'on "vole" au secours des travaux et résultats de Jacques Benveniste en passant par amalgame de la biologie numérique à l'homéopathie ("L'INA vole-t-il au secours de l'homéopathie ? ") :

1988, Jacques Benveniste et la mémoire de l'eau



>> L'archive de l'INA  - Article éditorial <<


Lien original:

https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/la-memoire-de-l-eau-jacques-benveniste-le-galilee-du-21e-siecle

Lien retoqué:

https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/1988-jacques-benveniste-et-la-memoire-de-l-eau


La video d'archive qui m'a le plus intéressé:

sur le plateau de Jean-Claude Bourret

https://player.ina.fr/player/embed/CAG05024772/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/wide/1

La page de l'archive originale (04 juillet 1988):
Duel sur la 5 : l'homéopathie avec le docteur Jacques Benveniste + professeur Marcel Francis Kahn

https://www.ina.fr/video/CAG05024772


Et une autre assez pédagogique avec les animateurs Jean-Yves Casgha et Thierry Beccaro

https://www.ina.fr/video/I19011118

---

Voir l'analyse de Bernard Sudan, membre du Comité Scientifique de l'Association Jacques Benveniste pour la Recherche, publiée dans le Club de Médiapart, où l'on trouvera beaucoup de références :
   
Hommage de l'INA au chercheur Jacques Benveniste
par Bernard Sudan
>> Lien <<


---
 

Commentaire


(Comment:  see below the English translation of the following comment.)

(Commento:  sotto c'è la versione Italiana.)

La chose qui me fait le plus pouffer de rire est que Libé puisse écrire "L’INA omet ainsi de rappeler qu’une enquête de Nature établira des liens financiers entre l’équipe de recherche et le laboratoire Boiron", comme si la France avait besoin "d’enquêteurs" anglo-saxons pour la gestion du financement de la recherche sur le territoire National et comme si pendant des lustres le gouvernement n'ait eu de cesse de promouvoir le rapprochement entre Universités, CNRS, INSERM, (etc.) et l'industrie. Comme si le concept même des bourses Cifre (conventions industrielles de formation par la recherche), lancées en 1981, était construit (par le gouvernement) sur un conflit d'intérêt permanent (plus de 1000 bourses par an co-financées). Je suis sidéré que l'on (encore plus de la part de Libé) aille pêcher un argument pareil pour attaquer le bien-fondé des travaux de recherche et l’honnêteté des résultats de Jacques Benveniste.

Mais je serai on ne peut plus d'accord que l'intégralité du financement de la Recherche Fondamentale soit octroyée par l'État.

Je serai on ne peut plus d'accord que l'on lance un grand programme de recherche pluridisciplinaire impliquant des dizaines de labos en recherche médicale, biologie, biophysique et physique des ondes électromagnétiques pour apporter une réponse aux millions (53% dit Ipsos) de Français (et aussi aux Européens) quand à savoir ce qu'ils achètent vraiment en déboursant 2 euros pour un tube de granules (de 8 à 15 euros dans les pays où il n'y a pas de remboursement et où ce n'est pas la Sécurité Sociale qui négocie le prix de vente). Comment savoir si le producteur ne s'est pas tromper en collant l'étiquette sur le tube? Jacques Benveniste était sur le point d'y parvenir, sans plus aucun financement de l'État (il consommait 90% de son temps à chercher des financements privés au lieu de se consacrer à son travail de de chercheur), mais il en est mort avant. Il a même été laché par ceux qui aurait dû être les premiers intéressés, les producteurs de granules homéopathiques et les médecins homéopathes (dont le résultat de leur travail de médecin dépend des premiers) car, je pense, ils ont bien senti que Jacques Benveniste allait supplanter l'homéopathie granulaires pour entrer dans l’Ère du numérique, comme la musique est passée du 33 tours aux téléchargement du signal ayant un effet biologique (la musique adoucit les mœurs!) sur son téléphone-"intelligent". 

Ce qui au contraire ne me fait plus du tout pouffer de rire, c'est qu'à la suite de l'inquisition Libé/CheckNews il a été supprimé la dernière phrase de l'article étditorial de l'INA: "L'avenir le dira." Est-il nécessaire d'annoncer à la population francophone d'internet que l'avenir ne leur dira rien? Rendormez-vous tranquille !



Adhérez à l'Association Jacques Benveniste pour la Recherche!

Renouvelez votre adhésion pour 2019 ! 


Soutenez le Prix Jacques-Benveniste

Faites un don avec PayPal


Comment

The thing that makes me laugh the most is that Libé can write "The INA fails to recall that a survey of Nature has established financial links between the research team and the Boiron laboratory", as if France had a need for Anglo-Saxon "investigators" for the management of research funding in the National Territory and as if for ages the French government has not constantly promoted closer links between Universities, CNRS, INSERM, (etc.) and industry. As if the very concept of Cifre fellowships (industrial research training agreements), launched in 1981, was built (by the French government) on a permanent conflict of interest (more than 1000 co-funded fellowships per year). I am amazed that one (all-the-more from Libé) goes fishing for such an argument to attack the merits of the research and the honesty of the results of Jacques Benveniste.

But I can not agree more that the entire funding of Fundamental Research is granted by the State.

I can not agree more that we launch a large multidisciplinary research program involving dozens of labs in medical research, biology, biophysics and physics of electromagnetic waves to provide an answer to millions (53% said Ipsos) of French (and also to Europeans) to know what they really buy by paying 2 euros for a tube of granules (8 to 15 euros in countries where there is no refund and where Social Security does not negotiate the sale price). How to know if the producer did not make a mistake when sticking the label on the tube? Jacques Benveniste was about to achieve this, without, no longer, any funding from the Government (he used 90% of his time to seek private funding instead of focusing on his work as a researcher), but this exhausted him and he died before. He was even let down by those who should have been the first to be interested, the producers of homeopathic granules and the homeopathic doctors (whose result of their medical practice depends on the former) because, I think, they felt that Jacques Benveniste was going to supplant granular homeopathy by entering in the Digital Era, as the music went from the LPs to the download of the signal having a biological effect (the music softens the mores!) on one's "smart" phone.

What, on the contrary, does not make me laugh at all any longer is that, following the Libé/CheckNews inquisition, the last sentence of the INA editorial article was deleted: "The future will tell." Is it necessary to announce to the French-speaking internet population that the future will not tell them anything? Go back to sleep!


Support the Jacques-Benveniste Award

Make a donation with PayPal


Commento

La cosa che mi fa ridere di più è che Libé può scrivere "L'INA non ricorda che un'indagine della rivista inglese Nature stabilirà legami finanziari tra il gruppo di ricerca e il laboratorio Boiron", come se la Francia avesse bisogno di "investigatori" anglosassoni per la gestione dei finanziamenti per la ricerca sul territorio nazionale e come se da secoli il governo non promuovesse costantemente il riavvicinamento tra università, CNRS, INSERM, ecc. e industria. Come se il concetto stesso di borse di studio Cifre (accordi di formazione per la ricerca industriale), lanciato nel 1981, fosse stato costruito (dal governo) su un conflitto di interessi permanente (più di 1000 borse di studio cofinanziate all'anno). Sono stupito che uno (ancora di più da Libé) vada a pesca per un tale argomento per attaccare i meriti della ricerca e l'onestà dei risultati di Jacques Benveniste.

Ma non posso essere più d'accordo sul fatto che l'intero finanziamento della ricerca fondamentale sia concesso dallo Stato.

Non posso essere più d'accordo sul fatto che avvieremo un vasto programma di ricerca multidisciplinare che coinvolge decine di laboratori in ricerca medica, biologia, biofisica e fisica delle onde elettromagnetiche per fornire una risposta a milioni (il 53% ha affermato Ipsos) di Francese (e anche gli Europei) per sapere cosa acquistano realmente pagando 2 euro per un tubo di granuli (da 8 a 15 euro nei paesi dove non c'è rimborso e quidi dove non è il Servizio Sanitario Nazionale che negozia il prezzo di vendita). Come sapere se il produttore non è andato storto attaccando l'etichetta sul tubo? Jacques Benveniste stava per realizzare questo, senza ulteriori finanziamenti da parte dello stato (usò il 90% del suo tempo per cercare finanziamenti privati ​​invece di concentrarsi sul suo lavoro di ricercatore), ma morì prima di stanchezza eccessiva. Fu addirittura abbandonato da quelli che avrebbero dovuto essere i primi a essere interessati, i produttori di granuli omeopatici e i medici omeopati (il cui risultato del loro lavoro medico dipende dal primo) perché, penso, sentivano che Jacques Benveniste stava per per soppiantare l'omeopatia granulare per entrare nell'era digitale, dal momento che la musica è passata dall'LP al download del segnale che ha un effetto biologico (la musica ammorbidisce i costumi! - la musique adoucit les moeurs!) sul suo telefonino "intelligente".

Ciò che, al contrario, non mi fa più ridere affatto è che, seguendo l'inquisizione Libé/CheckNews, l'ultima frase dell'articolo di editoriale dell'INA è stata cancellata: "Il futuro lo dirà. " È necessario annunciare alla popolazione francofona di Internet che il futuro non dirà nulla a nessuno? tornate a dormire!



Sostieni il Premio Jacques-Benveniste

Donare con PayPal



---

Autres matériaux intéressants :

http://www.uniglobus.it/materiali.html




27
decembre 2018


Water Has Memory.......

https://www.youtube.com/watch?v=FMrQme-DEas




S.V.P. renouvelez votre adhésion 2019 !

Please renew your subscription 2019!

<link>



18 novembre 2018


Lettre d'Information publique de Jacques Benveniste quelques mois avant son décès en 2004.

I - Introduction

Le temps est venu de vous informer de nos avancées récentes. Nous sommes plutôt satisfaits des résultats que nous avons obtenus cette dernière année puisque nous avons maîtrisé de nombreux aspects de notre recherche qui nous échappaient jusqu’alors. Notre objectif à court terme semble plus que jamais à notre portée : « exporter » une technique simple pouvant être reproduite dans des laboratoires extérieurs.

II - Avancées de la recherche

A) Le protocole actuel

Depuis deux ans, nous disposons d’une nouvelle méthode de détection des signaux biologiques enregistrés sur ordinateur. En bref, la coagulation du plasma est ralentie lorsqu’il est mélangé avec de l’eau pré-exposée au signal de l’anticoagulant héparine, signal enregistré à concentration moléculaire ou à haute dilution. Voici un résumé de l’expérience :

1) De l’eau contenant du calcium (Ca2+) est exposée à un enregistrement numérique de l’héparine (ou de témoin qui est soit de l’héparine/protamine, soit de l’eau).

2) L’eau-Ca2+, mélangée au plasma décalcifié est distribuée dans des microplaques à 96 puits.

3) La coagulation est mesurée avec un spectrophotomètre et exprimée en Densité Optique.

Remarque : Le même effet est observé avec une haute dilution de la molécule d’origine (au moins 10 log en dessous de la limite indiquée par le nombre d’Avogadro) ou avec des granules homéopathiques (Heparinum 30 CH) dissous dans de l’eau.

Lors des premières expériences en janvier 1999, la coagulation était évaluée par un examen visuel des tubes. Depuis, nous avons modifié de nombreux points techniques afin d’améliorer reproductibilité et fiabilité. La méthode actuelle permet une mesure précise par spectrophotomètre. Ces expériences ont été réalisées des centaines de fois dans notre laboratoire, et reproduites avec succès 18 fois sur 20 dans un laboratoire de l’extérieur (6 expériences réussies sur 7 en aveugle).

B) Automatisation de la méthode Cependant, nos tentatives de reproduction dans quatre autres laboratoires ont donné des résultats mitigés. Nous avons alors compris la difficulté d’ « exporter » une méthode biologique non-conventionnelle. De plus, les variations interindividuelles des opérateurs ainsi que leur tendance à « améliorer » la technique pouvaient expliquer ces résultats erratiques. Nous avons donc décidé d’automatiser cette technique afin d’éliminer les effets indésirables du facteur humain. Le robot est fonctionnel dans notre laboratoire depuis le début d’octobre 2000. « Fonctionnel » veut dire que l’expérimentateur, après avoir décongelé et centrifugé le plasma décalcifié de mouton conservé à -20°C, le place dans les portoirs avec l’eau-Ca2+ à « informer » et des tubes vides. Une fois le programme démarré, les données s’affichent sur l’écran 90 minutes plus tard. L’opérateur n’intervient à nouveau qu’après trois expériences (comportant chacune quatre signaux) afin de remettre des tubes vides dans le portoir.

Il fallut encore quelques semaines pour finaliser l’automate, construire des pièces supplémentaires et pour comprendre les conditions de reproductibilité des expériences. Depuis, nous obtenons des résultats positifs dans environ 90 % des expériences.

A titre d’exemple, nous avons, entre le 15 et le 24 novembre 2000, nous avons identifié en aveugle 104 signaux héparine de 104 signaux contrôles. Douze signaux héparine ont été sans effet, à cause de problèmes mécaniques de la machine et de plasmas non réactifs.

Grâce à deux généreux donateurs, nous avons construit un deuxième robot, qui est installé dans un laboratoire extérieur dont les chercheurs vont réaliser des expériences dans les prochaines semaines. Une machine sera expédiée vers un laboratoire étranger, probablement en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis (aux deux si nous trouvons les fonds, environ $40 000), afin d’y reproduire ces expériences de façon totalement indépendante.

III - Communication Afin d’alléger cette lettre, vous trouverez le paragraphe « Communication » sur notre site http://www.digibio.com/cgi-bin/node.pl ?lg=fr&nd=n14

IV - Commentaires et remerciements Cette affaire qui s’est déroulée sur presque 15 ans, montre que la plupart sinon la totalité des chercheurs, aujourd’hui et dans le passé, ont fait l’erreur d’appliquer des raisonnements et les méthodes existants à un domaine de recherche complètement nouveau. Les procédures établies sont, par définition, inadaptées aux pièges et incertitudes propres à l’exploration de territoires inconnus. D’autres difficultés sont à prévoir et c’est pourquoi nous attend(i)ons de l’aide de nos collègues plutôt que le mépris affiché par certains.

Nous sommes d’autant plus reconnaissants envers notre équipe, peu nombreuse mais dévouée, ceux qui nous soutiennent et les investisseurs financiers qui nous ont permis de continuer nos travaux jusqu’à présent. Avec leur aide, notre ligne de conduite fut, depuis le début de cette recherche, de travailler au meilleur niveau de professionnalisme ; ceci afin de construire une base scientifique solide pour ces avancées technologiques dont pourront bénéficier de vastes domaines, dont la distribution des médicaments et le diagnostic médical.

V - Objectifs à court terme Il reste qu’il est nécessaire que nos résultats soient reproduits dans des laboratoires indépendants. Disposant de ces avancées méthodologiques nouvelles, nous sommes confiants dans la réussite de cette étape de reproduction. La véracité et la constance de nos résultats devraient suffire à convaincre les sceptiques les plus obstinés et leur publication dans une revue internationale sera le garant de leur acceptation par les communautés scientifique et médicale... dont nous espérons au moins qu’elles gardent un esprit ouvert devant un progrès aussi significatif.

Nous vous tiendrons au courant de nos avancées.




1
juillet 2018


‘New Horizons in Water Science’

Evidence for Homeopathy?


International Seminar

14 July 2018

Home of The Royal Society of Medicine



https://thesciencetheevidence.co.uk



30 juin 2018


Big success of the 30 year anniversary webinar...

thanks to all the speakers and

 participants


The replay will be put on line soon

Stay tuned here for the link



28 juin 2018  

30Years-h2o_poster_2018-v2-vlres.jpg


WEBINAR REGISTRATON LINK


https://zoom.us/webinar/register/WN_sQ6xz7R1TOeDAj5v8L1u_A



28 juin 2018