bgimage right 1
bgimage right 2
bgimage right 3

Réglez votre adhésion anuelle avec PayPal -- Faites un don avec PayPal

Donate! Donare! Spenden! ¡Donar! Doni!

Paypal-logo
Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence.
- Arthur Schopenhauer




18 novembre 2018


Lettre d'Information publique de Jacques Benveniste quelques mois avant son décès en 2004.

I - Introduction

Le temps est venu de vous informer de nos avancées récentes. Nous sommes plutôt satisfaits des résultats que nous avons obtenus cette dernière année puisque nous avons maîtrisé de nombreux aspects de notre recherche qui nous échappaient jusqu’alors. Notre objectif à court terme semble plus que jamais à notre portée : « exporter » une technique simple pouvant être reproduite dans des laboratoires extérieurs.

II - Avancées de la recherche

A) Le protocole actuel

Depuis deux ans, nous disposons d’une nouvelle méthode de détection des signaux biologiques enregistrés sur ordinateur. En bref, la coagulation du plasma est ralentie lorsqu’il est mélangé avec de l’eau pré-exposée au signal de l’anticoagulant héparine, signal enregistré à concentration moléculaire ou à haute dilution. Voici un résumé de l’expérience :

1) De l’eau contenant du calcium (Ca2+) est exposée à un enregistrement numérique de l’héparine (ou de témoin qui est soit de l’héparine/protamine, soit de l’eau).

2) L’eau-Ca2+, mélangée au plasma décalcifié est distribuée dans des microplaques à 96 puits.

3) La coagulation est mesurée avec un spectrophotomètre et exprimée en Densité Optique.

Remarque : Le même effet est observé avec une haute dilution de la molécule d’origine (au moins 10 log en dessous de la limite indiquée par le nombre d’Avogadro) ou avec des granules homéopathiques (Heparinum 30 CH) dissous dans de l’eau.

Lors des premières expériences en janvier 1999, la coagulation était évaluée par un examen visuel des tubes. Depuis, nous avons modifié de nombreux points techniques afin d’améliorer reproductibilité et fiabilité. La méthode actuelle permet une mesure précise par spectrophotomètre. Ces expériences ont été réalisées des centaines de fois dans notre laboratoire, et reproduites avec succès 18 fois sur 20 dans un laboratoire de l’extérieur (6 expériences réussies sur 7 en aveugle).

B) Automatisation de la méthode Cependant, nos tentatives de reproduction dans quatre autres laboratoires ont donné des résultats mitigés. Nous avons alors compris la difficulté d’ « exporter » une méthode biologique non-conventionnelle. De plus, les variations interindividuelles des opérateurs ainsi que leur tendance à « améliorer » la technique pouvaient expliquer ces résultats erratiques. Nous avons donc décidé d’automatiser cette technique afin d’éliminer les effets indésirables du facteur humain. Le robot est fonctionnel dans notre laboratoire depuis le début d’octobre 2000. « Fonctionnel » veut dire que l’expérimentateur, après avoir décongelé et centrifugé le plasma décalcifié de mouton conservé à -20°C, le place dans les portoirs avec l’eau-Ca2+ à « informer » et des tubes vides. Une fois le programme démarré, les données s’affichent sur l’écran 90 minutes plus tard. L’opérateur n’intervient à nouveau qu’après trois expériences (comportant chacune quatre signaux) afin de remettre des tubes vides dans le portoir.

Il fallut encore quelques semaines pour finaliser l’automate, construire des pièces supplémentaires et pour comprendre les conditions de reproductibilité des expériences. Depuis, nous obtenons des résultats positifs dans environ 90 % des expériences.

A titre d’exemple, nous avons, entre le 15 et le 24 novembre 2000, nous avons identifié en aveugle 104 signaux héparine de 104 signaux contrôles. Douze signaux héparine ont été sans effet, à cause de problèmes mécaniques de la machine et de plasmas non réactifs.

Grâce à deux généreux donateurs, nous avons construit un deuxième robot, qui est installé dans un laboratoire extérieur dont les chercheurs vont réaliser des expériences dans les prochaines semaines. Une machine sera expédiée vers un laboratoire étranger, probablement en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis (aux deux si nous trouvons les fonds, environ $40 000), afin d’y reproduire ces expériences de façon totalement indépendante.

III - Communication Afin d’alléger cette lettre, vous trouverez le paragraphe « Communication » sur notre site http://www.digibio.com/cgi-bin/node.pl ?lg=fr&nd=n14

IV - Commentaires et remerciements Cette affaire qui s’est déroulée sur presque 15 ans, montre que la plupart sinon la totalité des chercheurs, aujourd’hui et dans le passé, ont fait l’erreur d’appliquer des raisonnements et les méthodes existants à un domaine de recherche complètement nouveau. Les procédures établies sont, par définition, inadaptées aux pièges et incertitudes propres à l’exploration de territoires inconnus. D’autres difficultés sont à prévoir et c’est pourquoi nous attend(i)ons de l’aide de nos collègues plutôt que le mépris affiché par certains.

Nous sommes d’autant plus reconnaissants envers notre équipe, peu nombreuse mais dévouée, ceux qui nous soutiennent et les investisseurs financiers qui nous ont permis de continuer nos travaux jusqu’à présent. Avec leur aide, notre ligne de conduite fut, depuis le début de cette recherche, de travailler au meilleur niveau de professionnalisme ; ceci afin de construire une base scientifique solide pour ces avancées technologiques dont pourront bénéficier de vastes domaines, dont la distribution des médicaments et le diagnostic médical.

V - Objectifs à court terme Il reste qu’il est nécessaire que nos résultats soient reproduits dans des laboratoires indépendants. Disposant de ces avancées méthodologiques nouvelles, nous sommes confiants dans la réussite de cette étape de reproduction. La véracité et la constance de nos résultats devraient suffire à convaincre les sceptiques les plus obstinés et leur publication dans une revue internationale sera le garant de leur acceptation par les communautés scientifique et médicale... dont nous espérons au moins qu’elles gardent un esprit ouvert devant un progrès aussi significatif.

Nous vous tiendrons au courant de nos avancées.




1
juillet 2018


‘New Horizons in Water Science’

Evidence for Homeopathy?


International Seminar

14 July 2018

Home of The Royal Society of Medicine



https://thesciencetheevidence.co.uk



30 juin 2018


Big success of the 30 year anniversary webinar...

thanks to all the speakers and

 participants


The replay will be put on line soon

Stay tuned here for the link



28 juin 2018  

30Years-h2o_poster_2018-v2-vlres.jpg


WEBINAR REGISTRATON LINK


https://zoom.us/webinar/register/WN_sQ6xz7R1TOeDAj5v8L1u_A



28 juin 2018  


30 ans/anni/years...

Pour nos amis francophones:


https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/280618/apres-30-annees-la-revanche-de-la-memoire-de-l-eau-de-jacques-benveniste


Per nostri amici italiani:

https://www.vglobale.it/2018/06/27/la-memoria-dellacqua-trentanni-dopo



24 juin 2018  



Conference to celebrate the 30-year Anniversary of the

"30 June 1988" Publication in Nature

 

Saturday 30 June 2018

14:30 - 18:15 CEST

  Internet Streaming Webinar**


Call for videos !


Please make a 30 second video for the 30 June Anniversary


with either topics:


1) What and how was your first contact with the topic since 30 June 1988?

2) How to encourage research outside of the box?


and send it to


e-mail: association (at) jacques-benveniste.org


Thanks !




**the link to the
Webinar steaming will be communicated

during the week, stay tuned to this web site

 

17 juin 2018  


Conference to celebrate the 30-year Anniversary of the

"30 June 1988" Publication in Nature

 

Saturday 30 June 2018

  Internet Streaming Webinar

 

Programme

 


14:30 
Maxence Layet
Jérôme Benveniste


Introduction and Scope of the Conference
14:45
Vladimir Voeikov
Lomonosov Moscow State University, Faculty of Biology, Moscow, Russia

Jacques Benveniste and the “Memory of Water": From ultra-high dilutions to transfer of biological activity of chemical compounds via electronic networks on water.
15:00
Marc Henry
Université de Strasbourg
UMR 7140, Chimie Moleculaire du Solide


30 Years of Progress in Water Research, Electro-magnetic Interaction with Life, and Digital Biology
15:30
Alexander Trofimov
Director, International Scientific-Research Institute of Cosmic Anthropoecology, Russia


Holographically Modified Water as a Cardiovascular and Psychophysiological Helio-Geroprotector of New Type (video)
16:00
Livio Giuliani
University of Abruzzo, Corso di laurea in Fisioterapia, Former Department Director Ispesl/Inail, Italy


The Water Mechanism to Store and to Release Chemical Information
16:30
Paolo Bellavite, Marta Marzotto
Medicine Department Verona University


Homeopathic High-Dilution and Gene Expression in Vitro.
16:45
Vincenzo Valenzi
Presidente Cifa, Sez. BEM CIRPS, Italy


Diagnostic and Therapeutical Implication of Water Memory
17:00
Bernard Sudan, France

Historical Recall of the Nature Saga
17:15
All speakers

Round Table: The Roadmap
18:00
Jérôme Benveniste
Maxence Layet


Closing Remarks
18:15
End
 



12 mars 2018


Conférence du 30ème anniversaire de la publication du
"
30 Juin
1988"

30-year Anniversary Conference of the "30 June 1988" Publication


"30 ans... déjà ! Quels progrès ?"

"30 years... already! What progress?"



La remise du Prix Jacques-Benveniste 2017

Awarding the 2017 Jacques Benveniste Award


Samedi 30 juin 2018 à Paris

Saturday 30 June 2018 in Paris


(save the date!)



Les Lauréats du Prix Jacques Benveniste


 

1. Ravaeva Marina (Crimean Federal University, Simferopol, Republic of Crimea, Russia, for the report:

Ravaeva M.Yu., Chuyan E.N.  MECHANISMS OF THE EXTREMELY HIGH FREQUENCY ELECTROMAGNETIC RADIATION IMPACT ON MICROCIRCULATION


2. Parshina Svetlana (Saratov State Medical University n.a. Razumovsky, Saratov, Russia; e-mail: 1parshinasvetlana@mail.ru) for the reports:

- Parshina S. S.,  Afanas’yeva T. N., Vodolagin A. V., Petrova V. D., Kaplanova T. I., Potapova M.V.  NITROGEN  OXIDE FREQUENCY TERAHERTZ THERAPY AT SUPERSENSITIVE PATIENTS

 - Parshina S.S.,  Samsonov S.N. Reutov V.P., Sorokina E.G. SPACE WEATHER EFFECTS AND NITROGEN OXIDE SYSTEM

 

3. Khusainov Denis (Taurida Academy of V.I. Vernadsky Crimean Federal University, Simferopol, Republic Crimea, Russia; e-mail: gangliu@yandex.ru ) for the report:

Khusainov D.R, Koreniuk I.I., Temuryants N.A., Cheretaev I.V., Chajka A.V. ORGANIZATION OF CIRCASEPTAN RHYTHMS OF PAIN SENSITIVITY OF RATS AND PECULIARITIES OF ANALGESIC ACTIVITY OF ASPIRIN IN A MODERATE HYPOMAGNETIC ENVIRONMENT




FRANÇAIS  

(see below for English... vedere sotto per l'Italiano)

La remise du Prix Jacques-Benveniste

à Paris en juin 2018

 
Dans le cadre de la Conférence internationale « Cosmos et Biosphère », le Prix Jacques-Benveniste a été décerné aux meilleurs travaux, trente ans après la publication de « Nature », relatant des recherches de Jacques Benveniste qui ont démontré l'existence de réactions déclenchées par de faibles et très faibles concentrations du principe actif et souvent en présence du seul signal moléculaire enregistré dans l'eau (c’est-à-dire sans la présence de molécules du principe actif) et dans d'autres systèmes moléculaires et physiques, en redimensionnant le paradigme qui veut que «  la dose fait le médicament ».

 
Trente ans après la publication de « Nature », se tiendra à Paris la cérémonie du Prix Jacques-Benveniste qui est décerné depuis 2007 tous les deux ans, , au meilleurs travaux présentés à la Conférence internationale Cosmos et Biosphère.

À l'Est, de nombreuses études scientifiques inspirées de la recherche de Jacques Benveniste ont démontré l'existence de réactions favorisées par de faibles et très faibles concentrations du principe actif et souvent en présence du seul signal moléculaire enregistré dans l'eau (c’est-à-dire sans la présence de molécules du principe actif) et dans d'autres systèmes moléculaires et physiques, en redimensionnant le paradigme qui est que la dose fait le médicament.

De nombreuses grandes universités dans ce qui était l'Union soviétique, de Novosibirsky à Saratov, de S. Pétersbourg à Simferopol, de Moscou à Kiev, centres d’excellence en recherche scientifique ont parmi leur chercheurs des lauréats du Prix Jacques-Benveniste, alors que dans la vieille Europe entre Paris et Cambridge deux Prix Nobel, en physique Brian Josephson et pour la médecine Luc Montagnier, poursuivent des recherches théorique et expérimentale en développant des applications émergentes de la recherche d'avant-garde sur l'eau du découvreur du PAF-Acether (Platelets Activating Factor / facteur d'agrégation des plaquettes). En outre des développements importants sur l'axe Moscou-Wasghinton où Gerald Pollack et Eugeny Germanov travaillent sur les propriétés de l'eau et depuis des lustres répliquent l’experience de Benveniste de transmission via Internet du signal moléculaire du médicament, qui après transmission en ligne, conserve une bonne partie de ses propriétés thérapeutiques originales et bien sûr ses effets indésirables mesurables avec des instruments bioélectriques qui indiquent des effets cohérents ou in cohérents sur l’homme.

Au sein du Comité Scientifique de l’Association Jacques Benveniste pour la Recherche les principaux développements sont l'œuvre de Allan Widom, Yogi Srivastava et Vincenzo Valenzi, publiés sur le International Journal of Quantum Chemistry et les travaux sur l'effet Bohm Arhanov du groupe de Moscou dirigé par Edward Trukan qui, en développant les résultats de Puthof, Preparata, Del Giudice, Scalia et autres, ciblant  des applications sur les systèmes cellulaires et humains.

Il semble évident que les travaux de Benveniste publiés dans Nature il y a 30 ans sont dans le périmètre de la connaissance physique consolidée, ce qui contribuera à développer le potentiel de la recherche moderne qui doit relever le défi de la thérapie de précision personnalisée et le traitement des principales maladies dégénératives, chroniques, virales et bactériennes qui menacent la santé de l'homme contemporain.


ENGLISH

Conferring the Jacques Benveniste Award

in Paris, June 2018


As part of the International Conference "Cosmos and Biosphere", the Jacques-Benveniste Award was awarded to the best results presented in the research field published more than thirty years ago in "Nature" by Jacques Benveniste, who demonstrated the existence of reactions trigged by low and very low concentrations of the active principle and often in the presence of the only molecular signal recorded in water (that is, without the presence of molecules of the active principle) and in other molecular and physical systems, by reshaping the paradigm that states that “it is the dose that makes the drug”.

Thirty years after the publication in the journal "Nature", the biennial Jacques-Benveniste Award ceremony, which is conferred since 2007 every two years to the best research results presented at the International Conference Cosmos and Biosphere, will be held in Paris.

In the East, numerous scientific studies inspired by Jacques Benveniste's research have demonstrated the existence of reactions triggered by low and very low concentrations of the active ingredient and often in the presence of only the molecular signal recorded in water (that is, without the presence of molecules of the active ingredient) and in other molecular and physical systems, reshaping the paradigm that ”it is the dose that makes the drug.”

Many major universities in what was the Soviet Union, from Novosibirsk to Saratov, from St. Petersburg to Simferopol, and from Moscow to Kiev, centers of excellence in scientific research have among their researchers winners of the Jacques-Benveniste Prize. In old Europe between Paris and Cambridge, two Nobel Prize winners, in physics Brian Josephson and in medicine Luc Montagnier, are pursuing theoretical and experimental research by developing emerging applications of pioneering research on water by the discoverer of the PAF-Acether (Platelets Activating Factor). In addition important developments have been taking place on the axis Moscow-Washington where Gerald Pollack and Eugeny Germanov work on the properties of water and have replicated the experiment of Benveniste of transmission via Internet of the molecular signal of the drug, which reproduces transmission in line, retains much of its original therapeutic properties and of course its measurable adverse effects with bioelectrical instruments that indicate consistent or inconsistent effects on humans.

Within the Scientific Committee of the Jacques Benveniste Association for Research, the main developments are the work of Allan Widom, Yogi Srivastava and Vincenzo Valenzi, published in the International Journal of Quantum Chemistry and the work on the Bohm Arhanov effect of the Moscow group led by Edward Trukan who, by developing the results of Puthof, Preparata, Del Giudice, Scalia and others, targeting applications on cellular and human systems.
It seems clear that the work of Benveniste published in Nature 30 years ago is within the scope of consolidated physical knowledge and it will help to develop the potential of modern research, which faces the challenge of personalized precision therapy. It will also help to develop the treatment of major degenerative, chronic, viral and bacterial diseases that threaten the health of contemporary humans. 

 


ITALIANO

A Parigi l'Award Benveniste a giugno 2018

Nell'ambito della Conferenza internazionale «Cosmos and Biosphere», l’Award Benveniste viene conferito ai migliori lavori presentati nel campo di ricerca che trent'anni fa Jacques Benveniste  pubblicò su «Nature»,  e che hanno dimostrato l'esistenza di reazioni attivate da bassissime concentrazioni di principio attivo e spesso in presenza del solo segnale molecolare registrato nell'acqua e in altri sistemi molecolari e fisici, ridimensionando il paradigma che è la dose che fa il farmaco.

Trent'anni dopo la pubblicazione su «Nature», si festeggiano a Parigi i vincitori Dell'Award Benveniste che dal 2007 ogni due anni, nell'ambito della Conferenza internazionale Cosmos e Biosphere, viene conferito ai migliori lavori.

Numerosi lavori scientifici all’Est in contemporanea con le ricerche di Jacques Benveniste hanno dimostrato l'esistenza di reazioni attivate da basse e bassissime concentrazioni di principio attivo e spesso alla presenza del solo segnale molecolare registrato nell'acqua e in altri sistemi molecolari e fisici, ridimensionando il paradigma che è la dose che fa il farmaco.

Molte grandi università di quella che è stata l'Unione Sovietica, da Novosibirsky a Saratov, da S. Pietroburgo a Sinferopoli, da Mosca a Kiev vedono ai vertici della ricerca scientifica vincitori dell'Award Benveniste, mentre nella vecchia Europa tra Parigi e Cambridge due Premi Nobel, per la Fisica Brian Josephson e per la Medicina Luc Montagnier, continuano la ricerca teorica e sperimentale sviluppando le applicazioni emergenti dalle pionieristiche ricerche sull'acqua dello scopritore del Paf (Fattore di aggregazione delle piastrine). Di rilievo anche gli sviluppi sull'asse Mosca-Washinton dove Gerald Pollack ed Eugeny Germanov lavorano sulle proprietà dell'acqua e da oltre un lustro replicano l'Esperimento di Benveniste di trasmissione via internet del segnale molecolare del farmaco che, trasferito on line, mantiene buona parte delle sue originali proprietà terapeutiche e ovviamente delle sue reazioni avverse misurabili con strumentazioni bioelettriche che ne evidenziano gli effetti coerenti o incoerenti sull'uomo.
Nel Comitato scientifico dell’« Association Jacques Benveniste pour la Recherche » i principali sviluppi vengono dal lavoro di Allan Widom, Yogi Srivastava e Vincenzo Valenzi pubblicati sull’International Journal of Quantum Chemistry e i lavori sull'Effetto Bohm Arhanov a cui lavora il Gruppo di Mosca guidato da Edward Trukan che, sviluppando i lavori di Puthof, Preparata, Del Giudice, Scalia e altri, punta alle applicazioni su sistemi cellulari e sull'uomo.

Appare evidente come i lavori di Benveniste pubblicati su Nature 30 anni fa siano nel perimetro delle conoscenze fisiche consolidate, su cui sarà utile sviluppare il grande potenziale di ricerca moderno che deve vincere la sfida della terapia di precisione personalizzata e delle grandi malattie degenerative, croniche, virali e batteriche che minacciano la salute dell'Uomo contemporaneo.



...

E. Davenas, F. Beauvais, J. Amara, M. Oberbaum, B. Robinzon, A. Miadonnai, A. Tedeschi, B. Pomeranz, P. Fortner, P. Belon, J. Sainte-Laudy, B. Poitevin & J. Benveniste, Human basophil degranulation triggered by very dilute antiserum against IgE, Nature volume 333, pages 816–818 (30 June 1988)
doi:10.1038/333816a0  (https://www.nature.com/articles/333816a0)




Benveniste_replies_Nature-28-07-1988.jpg

https://www.nature.com/articles/334291a0.pdf
  ...




8 mars 2018  

ORBS Spéciale EAU !

parution le 22 mars


http://www.orbs.fr -
                  Orbs-Special-EAU.jpg

192 PAGES
DE RÉVÉLATIONS
SUR L’EAU

SOMMAIRE
• Le fleuve caché, un conte du Berry par Patrick Fischmann
• L’eau dans tous ses états par Marc Henry
• L’eau du corps ? L’eau dans le corps ? par Marc-François Paya
• La révélation industrielle du moteur à eau, par Cyril Flouard
• Écouter sous l’eau par Michel Redolfi
• Quel accès à l’eau en Afrique ? par Thomas Dietrich
• Les tourbillons de l’eau par Yann Olivaux
• Le secret des eaux miraculeuses par Hélène Bernet
• L’autre histoire de la mémoire de l’eau par Bernard Poitevin
• Rencontre avec l'être de l’eau par Rodolphe Forget
• Les puits d'eau en Inde par Victoria Lautman
• L'Atlantide, retour aux sources ? par Jean-Yves Casgha
• Les rivières et les océans sont des personnes par Valérie Cabanes

192 PAGES IMPRIMÉES EN FRANCE, SUR DU PAPIER ÉCOLOGIQUE

UN LIVRE INTEMPOREL, UNE IMMERSION DANS LE BEAU




SPÉCIAL #EAU WWW.ORBS.FR

Achat et Abonnement



8 février 2018  

30 Juin 1988, encore tout frais dans ma mémoire !

30 ans... déjà !


LE PRIX JACQUES-BENVENISTE
&
30 ANS APRÈS LA PUBLiCATION DANS NATURE



30 June 1988, still fresh in my memory!

30 years ... already!


THE
JACQUES BENVENISTE AWARD
 &
30 YEARS AFTER THE ARTICLE PUBLISHED IN NATURE


Trente années après la publication de Jacques Benveniste dans la revue Nature le 30 juin 1988 et ses grandes difficultés à faire accepter ses observations et résultats en Biologie Numérique, nous voudrions organiser une conférence à Paris pour retracer les progrès dans ce nouveau domaine de la Science.

Je cherche de l'aide pour ce faire!
Écrivez-moi à
association (at) jacques-benveniste.org


Thirty years after the publication of Jacques Benveniste in the journal Nature on 30 June 30 1988 and the great difficulties in the acceptance of his observations and results in Digital Biology, we would like to organise a conference in Paris to trace progress in this new domain of Science.

I'm looking for help to make this happen!

Please write to me at
association (at) jacques-benveniste.org



31 janvier 2018 


Information électromagnétique: la revanche de Jacques Benveniste !

PAR BERNARD SUDAN (LE BLOG DE BERNARD SUDAN - Mediapart)


Pratiquement trente années après la publication de Jacques Benveniste dans la revue Nature le 30 juin 1988 et ses grandes difficultés à faire accepter ses observations et résultats en biologique numérique, l'équipe d'Alberto Foletti de Rome (Italie) et Lugano (Suisse) vient de publier récemment les preuves irréfutables d'un transfert d'informations électromagnétiques de molécules chimiques.


https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/300118/information-electromagnetique-la-revanche-de-jacques-benveniste



28 janvier 2018 


Un article très intéressant // a very interesting article

Experimental Finding on the Electromagnetic Information Transfer of Specific Molecular Signals Mediated Through the Aqueous System on Two Human Cellular Models

To cite this article:
Alberto Foletti, Mario Ledda, Enrico D'Emilia, Settimio Grimaldi, and Antonella Lisi. The Journal of Alternative and Complementary Medicine. March 2012, 18(3): 258-261.
https://doi.org/10.1089/acm.2011.0104

Des chercheurs italiens de Rome ont démontré que des signaux électromagnétiques provenant de la molécule d’acide rétinoïque pouvaient être enregistrés et stockés par le système aqueux d’un milieu de culture cellulaire. Ce transfert aux neutrophiles cibles par un oscillateur couplé à deux bobines électromagnétiques démontre la même activité biologique en imitant ainsi la fonction biologique de la molécule chimique active d’origine, l’acide rétinoïque.

Ces travaux confirment une fois de plus les mêmes transferts d’informations électromagnétiques réalisés par Jacques Benveniste en utilisant d’autres molécules chimiques comme par exemple l’héparine avec des systèmes biologiques différents de celui utilisé par les chercheurs italiens :

https://www.youtube.com/watch?v=2UI69rDNiM8

 
Italian researchers from Rome have demonstrated that electromagnetic signals from the retinoic acid molecule can be recorded and stored by the aqueous system of a cell culture medium. This transfer to target neutrophils by an oscillator coupled to two electromagnetic coils demonstrates the same biological activity thus mimicking the biological function of the original active chemical molecule, retinoic acid.

This work confirms once again the same transfers of electromagnetic information made by Jacques Benveniste using other chemical molecules such as heparin with biological systems different from the one used by Italian researchers:

https://www.youtube.com/watch?v=2UI69rDNiM8





23 août 2017 


La conferenza «Cosmos and Biosphere»

Perché non studiare anche segnali biologici debolissimi?

un articolo di Vincenzo Valenzi su Villaggio Globale

http://vglobale.it/cultura/18873-perché-non-studiare-anche-segnali-biologici-debolissimi.html


 

       19 août 2017 

J'ai envie de partager avec vous cette lettre reçue d'une amie en 2004 juste après la mort de mon père.

-------------------------------------


"théorie explicative et hypothèse de recherches"


Cher Jérôme,

 

Hier soir, j’avais des amis a dîner, A. et Bruno, et je ne sais par quel détour A. est venue à parler de la conversation que Bruno avait eu le matin avec une amie, Marie… et le sujet de cette conversation c’était ton père… M. disait que ce n’était pas normal la manière dont ton père avait été traité. Ils avaient échangé des propos pendant visiblement un bon bout de temps. Cela m’a intéressé et je lui ai demandé de m’en donner les détails : lui, Bruno, disait qu’on avait démontré que ce que ton père avait trouvé était faux, puisqu’on n’avait pas réussi à reproduire ses expériences, M. disait que ton père était un grand scientifique, qu’il fallait lui donner sa chance,…et la conversation le soir avec Bruno, A. et moi-même a continué, moi expliquant ce dont tu m’avais parlé, A. ajoutant, oui c’est ce qu’elle disait ce matin, et à son mari, tu vois bien,…et lui répétant que « mais on n’a pas pu reproduire ses expériences » … j’ai dit que si, mais c’est vrai que je n’avais plus exactement en tête dans quel contexte elles avaient été répétées. J’expliquais aussi qu’il faut parfois du temps pour mettre en place des expériences qui permettent de valider une théorie… Bruno insistait, mais ce n’est pas de théorie qu’il s’agit, mais d’expériences, soient elles sont vraies, et scientifiquement cela veut dire reproductibles, ou elles sont fausses. J’ai alors argué que prenons le principe d’incertitude d’Heinsenberg qui rend impossible de savoir en même temps où et quand se trouve une particule. B. est parti dans une longue diversion pour revenir, oui, mais ici il s’agit d’expériences, soit elles sont vraies et reproductibles, soit elles ne le sont pas… on s’est arrêté là.

 

Et puis le soir j’ai ressorti une revue que je venais de trouver dans les papiers de mon grand-père « Dialectica, 14 » - International Review of Philosophy of Knowledge et dans un article, p.117 de Samuel Gagnebin, j’ai lu «Le but de la recherche scientifique est sans doute l’explication des phénomènes, c’est-à-dire leur expression rationnelle. Mais d’autre part, la science poursuit avant tout la découverte des phénomènes et la vérification des hypothèses. Or une théorie explicative et une hypothèse de recherches qu’on doit soumettre à une vérification, ont des qualités fort distinctes ». Et là mes pensées se sont arrêtées, et se sont mises à prendre des chemins de traverse, ou plutôt c’était comme un éclaircissement de l’incompréhension à laquelle ton père s’était trouvé confronté. Pour lui, me suis-je demandée, la mémoire de l’eau n’était-elle pas avant tout une hypothèse de recherche ?...Mais attends, je te recopie la suite « Or une théorie explicative et une hypothèse de recherches qu’on doit soumettre à une vérification ont des qualités fort distinctes »… Et mes pensées ont poursuivi leur route vagabondante,…voilà tout le mal que la presse a fait à ton père, elle a transformé dans la tête de plusieurs, une hypothèse de recherches en une théorie explicative, des expériences de recherche en des expériences explicatives. Il m’est alors apparu clairement que c’était ce que Bruno faisait, les expériences devaient toutes marcher, si la théorie est vraie. Pour lui « la mémoire de l’eau » était une théorie, pas une hypothèse de recherche…et je me suis mise à penser que dans le monde actuel la science a perdu pour la société cette face « hypothèse de recherche », la science, celle qui est financée, c’est celle qui produit de l’explication. C’est ce que demande le monde économique : du concret, des applications, des explications….Dans le monde actuel il n’y a pas de place pour financer des recherches ayant pour objet les hypothèses de recherche, celles qu’il faut mettre à l’épreuve des expériences, à l’épreuve d’expériences qui marchent et qui aussi parfois ne marchent pas. Avant Galilée et son télescope, le ciel n’avait pas autant d’étoiles, ni autant de planètes. Et si on y songe, certaines hypothèses de recherche étaient invérifiables car les instruments de mesure n’y étaient pas. Mais les hommes se sont lancés dans leur construction et ont transformé ces hypothèses de recherche en théorie….

 

Laisse-moi t’écrire encore la suite « Le fait d’une bonne explication est d’être satisfaisante ; le propre d’une bonne hypothèse est justement de ne pas l’être, d’exiger impérieusement des expériences nouvelles. Poincaré ne déclarait-il pas qu’une théorie dont on ne pourrait pas démontrer qu’elle est fausse, n’a aucune valeur ? ». Et voilà la faute qu’a commise la communauté scientifique par son management étatique et mandarinesque. Au lieu de doubler l’effectif du labo de ton père pour poursuivre les expériences, pour développer les instruments ad hoc, elle a fermé l’équipe. N’est-ce pas la brillante démonstration qu’il n’y a plus de place pour le pan créatif de la recherche ? Celui qui comme ton père avance des hypothèses se voit immédiatement enfermé dans le carcan d’une théorie a priori, qu’il faudrait expliquer avant même de l’avoir construite.

 

Et je t’écris encore la suite de  cette page  « Idéalement l’hypothèse définitive doit se confondre avec l’explication juste. Mais cet idéal n’est atteint dans aucune science. En attendant prendre l’une pour l’autre, demander à l’une les qualités de l’autre, c’est la source des plus fréquents malentendus ». Et puis c’est revenu sur le sujet que traitait cet article, le mécanisme et le finalisme, et je t’écris encore un peu la suite « Si l’on considère au contraire le mécanisme ou le finalisme comme des hypothèses de travail, elles prennent leur vraie signification. Alors, aussi bien qu’opposées, elles ne sont pas incompatibles »

 

… deux anecdotes tandis que j’écrivais ces lignes. Je venais de récupérer les textes sur ton père sur votre site internet et j’essayais de l’imprimer. Au premier essai, juste quelques photos se sont retrouvées imprimées. J’ai pensé que je n’avais plus d’encre de couleur et j’ai changé la cartouche couleur, remis une nouvelle feuille et recommencé. A ma stupéfaction, la même page à moitié blanche. Suis-je bête, c’est la cartouche du noir qui doit être vide. Je la change… et voilà le texte qui apparaît dans son intégralité….A ressortir pour ceux qui trouvent que toutes les expériences doivent marcher !.... et comme tu as du le remarquer dans ce texte, j’ai aussi du changer la cartouche de mon stylo…pas facile de se lancer à écrire sur ton père !

 

Aussi, j’ai été très émue de voir que c’est en lisant une revue que mon grand-père avait lue et gardée que j’ai pu divaguer de cette manière sur ton père. Mon grand-père aussi a été foudroyé trop jeune, laissant derrière lui une vie scientifique inachevée… Ce Samuel Gagnebin était le frère d’un Elie Gagnebin, géologue (comme mon grand-père) et lui aussi disparu prématurément. Mais n’est-ce pas là le sort de toute vie scientifique ?

 

Voilà encore un peu de ce texte : « l’hypothèse finaliste est un principe de découverte, comme l’affirmait Kant. Un physiologiste qui étudie la rate se demande à quoi elle sert, et aucune théorie mécaniste n’empêchera qu’il ait raison, même si le résultat de la recherche devait être négatif. Il n’est jamais vain de se demander à quoi sert un organe chez une être vivant. Cela peut aboutir à des constatations insoupçonnées. En tant que question qu’on pose à la nature, le finalisme n’est pas une hypothèse inutile. Hypothèse nuisible de la raison paresseuse déclarent les mécanistes…nous pouvons donc conclure que l'opposition du mécanisme et du finalisme subsistera en biologie tant que les partisans considéreront ces points de vue comme des théorie explicatives. Si au contraire on se place au point de vue de la recherche et qu’il s’agisse d’hypothèses de travail, l’opposition pourra se réduire… » Et il me semble que si on remplaçait finaliste et mécaniste par les partisans et les opposants aux travaux de ton père, on pourrait mot à mot écrire cela. Pour moi cela éclaire tout un fonctionnement de la recherche dans le monde économique et efficace dans lequel nous sommes, depuis bien longtemps, trop ? Qu’en penses-tu ?

 

-------------------------------------

Qu'en pensez-vous ?


une première réponse:

Bonsoir Jérôme,
Très belle réflexion philosophique sur la science et la recherche. J'avoue que je n'avais jamais regardé la démarche scientifique sous cet angle ni vraiment réfléchi à la différence profonde entre théorie explicative et hypothèse de recherche. Votre amie (une 'belle personne' qui écrit remarquablement bien) a mille fois raison, mais le monde idéal dans lequel on aimerait tous vivre n'existe pas. Je me suis parfois demandée comment j'aurais réagi si j'avais été dans la situation d'injustice et d'incompréhension qu'a connue votre père. Je n'aurais sans doute pas eu le courage de me battre seule contre tous; et peut-être, de façon plus pragmatique, aurais-je poursuivi des recherches plus 'conventionnelles' tout en continuant -en secret- les investigations dans le domaine controversé; en fait je n'en sais rien car le contexte a un poids énorme.
Malgré ces événements douloureux, vous avez eu la chance de vivre avec une personne d'exception (votre père)....



Répondre...

association (at) jacques-benveniste.org


-Merci !




18 août 2017


XII INTERNATIONAL CRIMEAN CONFERENCE «COSMOS AND BIOSPHERE»  2017

PRIX JACQUES-BENVENISTE

Le Prix "Jacques-Benveniste", qui récompense les meilleurs travaux sur les anomalies de l'eau et la biologie numérique (conversion et filtrage analogique-numérique de signaux électro-magnétiques ayant des effets biologiques) sera décerné de nouveau avec la participation du Comité Scientifique de la XII-ème Conférence COSMOS et BIOSPHERE qui se tiendra du 2 au 6 octobre, à Alushta en Crimée.
Re-lisez la nouvelle du 1 avril 2017 ci-dessous.

prix-jacques-benveniste-2013-IMG_9577.jpg


S.V.P. faites un don pour augmenter la valeur du
Prix Jacques-Benveniste 2017 !

Faites un don avec PayPal





The conference is devoted to the 100th anniversary
 
of V.I. Vernadsky Crimean Federal University;

120th anniversary of Alexander Chizhevsky;

100th anniversary of Valeria Troitsky

The main topics of the conference are:

• space weather and biological processes;
• space weather: medical aspects;
• space weather and physical and chemical systems (impact on the technosphere, water physics);
• social processes and space weather (climate);
• cosmophysics and physical ecology;
• the biological effect of microdoses of various physical factors, including the effect of weak electromagnetic fields and electromagnetic shielding;
• problems of ground monitoring of cosmic-nature physical factors;
• biological effect of microdoses of various physical and chemical factors.

Plenary, sectional and poster sessions are to be held.
Abstracts of papers will be published by the beginning of the conference in a compilation indexed by RISC (Russian Index of Science Citation).
The abstracts of the conference reports are accepted up to August 31, 2017 at cosmos.biosphere2017@mail.ru
The participants of the conference will have a diverse and exciting excursion program in the Crimea: excursions to the Crimean palaces, a visit to the Massandra plant with tasting the legendary drinks, sea and mountain trips.
Participation in the conference can be in-person or correspondence-mode.


http://biospace.cfuv.ru/en



22 avril 2017


T
rouvé sur le web:


EPOCH TIMES
AU-DELÀ DE LA SCIENCE

Un scientifique ose parler d’un quatrième état d’agrégation de l’eau

[...]
Le second problème est arrivé dans les années 1980 et est lié à l’affirmation de la médecine homéopathique selon laquelle l’eau a une mémoire. L’immunologue français Jacques Benveniste s’était déjà fait une réputation mondiale pour ses découvertes précédentes sur les allergies. Mais en 1988, il a annoncé dans un article publié dans Nature que l’eau avait une mémoire, comme l’affirmait l’homéopathie. Dans cet article il faisait remarquer qu’en secouant et diluant une solution encore et encore jusqu’à ce que tout ce qui reste soit de l’eau, cette eau se souvenait toujours des substances dissoutes en elles et se comportait même comme si elle contenait un peu de ces substances.

La rédaction de Nature a débattu avant de publier l’article, et l’a publié en indiquant qu’il serait profitable d’attendre de voir si d’autres équipes réussiraient à reproduire les découvertes de Benveniste. L’article a bien entendu déclenché un fort intérêt. Les homéopathes voyaient finalement une base scientifique à leurs affirmations. Mais après que plusieurs équipes aient échoué à reproduire les découvertes de Benveniste, elles sont également devenues une « plaisanterie scientifique » et le chercheur a disparu peu après de la scène scientifique.
[...]

http://www.epochtimes.fr/le-scientifique-qui-ose-parler-du-quatrieme-etat-dagregation-de-leau-29430.html

Bonne lecture !


15 avril 2017

Mémoire de l'eau sur CNews - VentPositif,  Marc Menant

Invité: Luc Montagnier

http://www.cnews.fr/magazines/vent-positif/vent-positif-du-15042017-174618  (à la 28ème mn)

Mémoire de l'eau, Jacques Benveniste, virus, bactéries, autisme, paracétamol, vaccins, ondes-électomagnétiques



3 avril 2017

Professor G.Pollack, Information about the сonference "Physics, Chemistry and Biology of Water" 2017, Bulgaria". 

 

Dear Friend, Dear Colleague!

Do you plan to participate in the Annual International Water Conference "Physics, Chemistry and Biology of Water"?  

It will be held in Sofia, Bulgaria on October 26-29, 2017 in hotel «Ramada». This place can accommodate up to 200 participants.

Conferees from past meetings have come away stimulated – if not inspired - by novel observations and lively discussion in an informal setting. Meetings have included a mix ranging from Nobel laureates to young scientists, some with eye-popping results. We intend to continue in this vein. You can find the terms of participation, list of committed speakers and logistics information on the meeting website www.waterconf.org where you may also check out the earlier conferences.

We plan to continue our practice of broadcasting the Conference online. We want to make the new knowledge of water available to millions of Internet users, as water is the source of life on Earth.

Alongside with the Conference 2017 we will organize an exhibition of the related breakthrough technologies with up to 50 exhibitors. The terms of participation are available here: www.waterconf.org/exhibition/

Water in Bulgaria is treated as national treasure. 45% of European mineral waters are located on Bulgaria's territory. That's why fundamental research of physical and biological properties of water and application of the new technologies are so important for the local community. The government supports the meeting and is happy to invite scientist from all over the world to enjoy the country’s hospitality.

Please visit our website to find out more:

Registration, terms of participation, lodging and transport details: www.waterconf.org/venue/,

proposals for sponsors: www.waterconf.org/sponsors/ 

information about competition that allows young scientists (up to 20 people) to get financial supportwww.waterconf.org/postdoc/

speakers' reports from earlier conferences: www.vimeo.com/ondemand/waterconf/206144838

Each participant can prepare a poster that will be presented at the Conference and on the website afterwards. You can find poster requirements here: www.waterconf.org/preparation/.

As a good usual practice our Bulgarian partners would be happy to offer you recreation in SPA hotels (you can schedule that before or right after the Conference at your convenience). You can read more about the unique properties of Bulgarian mineral waters here: www.waterconf.org/about-us/about-the-conference-site/.

Thank you for your consideration,        
Evgeny Germanov and the Water Conference Organization Committee

waterconf.org@gmail.com   mail@waterconf.com




1 avril 2017


XII INTERNATIONAL CRIMEAN CONFERENCE

«COSMOS AND BIOSPHERE»  2017


V.I. Vernadsky Crimean Federal University, Simferopol, Republic of Crimea, Russia

Octobre 2017


a word from the organisers:

A special meeting is scheduled devoting to the 30 years since the implementation of the famous work of Jacques Benveniste. This is true due to the energetic development of research on this problem in Russia and Ukraine. These studies cover a wide range of issues relating to the ultra-weak effects on the water – not only chemical but also physical. It is expected that the planned meeting will discuss among other things – the question of the existence of oscillations in the water (autooscillations), the nature of which remains mysterious. We intend also to report on the conference their new results on the biological effects of electromagnetic shielding, the monitoring of crystal in Fitzroy’ retort due to variations in cosmic weather, on the effects on biological objects of weak electromagnetic radiation of millimetres range.


S.V.P. faites un don pour soutenir le Prix Jacques-Benveniste 2017!


      Jacques-Benveniste-Award-diploma-small